Connexion



NewsLetter
The Rulebook Of Kaos, our second game, and trial profile cards are downloadable for free. Look at the Kaos tab to download it in English / Le livre de règles de Kaos, notre deuxième jeu, et des profils de test sont téléchargeables gratuitement en Anglais (et bientôt en Français). Suivez l'onglet Kaos / Visitez le Fanforum (Communauté/ Fanforum depuis mortebrume.fr)

Une branche craqua dans les herbes hautes de la clairière qui menait à la falaise.

Au pied de l'aplomb rocheux, les ruines du temple de la cité d'Aulem étaient éclairées par un brasier préparé à même les dalles. Une cinquantaine de Shiméiens de toutes races beuglaient des chants de guerre, de sexe et d'ivresse. Une trentaine supplémentaire, effondrés ivres morts, jonchaient la volée de marches qui menait au temple et les herbes hautes qui l'entouraient. Des prisonnières, enchainées à leur maîtres, subissaient humiliations, violences et cruautés. Les plus chanceuses, celles dont les maîtres dormaient déjà sous l'emprise de la boisson, tentaient de se cacher dans l'obscurité et de se faire oublier de ceux qui ne dormaient pas.

Les deux éclaireurs n'avaient jamais vu autant de monde en même temps.

Au centre de l'animation, un Orrokeen colossal, enchainé à des boulets qui lui servaient d'arme, émergea d'un bassin de fortune remplit de sang. Il se redressa sur ses pieds gros comme des arbres. Son corps totalement rouge et luisant dégouttait de toutes ses courbes saillantes. Dos au brasier, le regard fixé dans l'obscurité de la nuit qui lui faisait face, la silhouette immobile comme une montagne héla d'une voix de tonnerre :

"Qui-Hong ! Amante au corps sublime ! Viens à moi maintenant ! Yshim-Sta est dans ma chair  et il réclame descendance !"

La voix de stentor fut suivie de silence et tous les regards se tournèrent vers le brasier situé derrière le colosse. Un Œil sombre manifestement plus imbibé que le reste de l'assemblée profita du calme pour débuter un solo vocal rapidement abrégé par un coup de bouclier d'un nain à ses côtés.

Une procession de lueurs apparut dans l'obscurité des ruines du temple, derrière le brasier. Des silhouettes drapées d'amples toges rouges, la tête recouverte d'un long voile noir qui retombait de tout côté jusqu'à la taille, précédaient une femelle Orrokeen nue. Son corps de Shiméienne était lisse comme une pierre polie par l'eau depuis l'aube des temps. Sa chair n'évoquait que plaisir et les mâles de toutes races ne savaient y rester insensibles. Car tel était son lot, son devoir, sa mission: Séduire. Pour donner la vie ou pour la prendre. Mais toujours séduire. Même son tribut à son dieu, une plaque de métal de roche dans son mollet gauche, ne faisait que souligner la perfection de ses courbes.

La procession atteignit le bassin et les silhouettes drapées entourèrent le seigneur de guerre toujours immobile. Se passant chacune un morceau de voile, elles déplièrent l'étoffe légère et cramoisie pour recouvrir la scène que tous contemplaient. Un passage fut laissé à la femelle Orrokeen qui descendit tandis que l'assemblée commençait à scander des paroles répétitives dans une langue barbare. Faiblement tout d'abord, puis graduellement de plus en plus de force.

Une branche craqua à nouveau dans les herbes hautes de la clairière qui menait à la falaise.

Les deux éclaireurs se retournèrent juste à temps pour subir de face le formidable coup du minotaure qui les envoya mortellement valser une quinzaine de mètres plus bas, au niveau du temple.

    - Le ciel est plein de signes.
    - Le ciel, y'en a plus à cause de la Brume.
    - Les signes sont là pour ceux qui savent les lire.
    - Eh, Eh ! Si tu vois rien, tu lis rien.
    - Inculte. Non seulement tu ne sais pas lire mais en plus tu ne sais même pas voir.
    - Y'a rien à voir surtout. Et même elle voit rien, j'te dis. Elle fait tout ça pour nous embrumer la tête.
    - Et comment elle fait pour être toujours où il faut au bon moment alors ?
    - Pour être où au bon moment ? On s'arrête quelque part et on attend que quelqu'un passe. Et là, bingo, elle dit qu'elle l'avait prédit. Et si on avait attendu ailleurs, elle aurait prédit que nous allions rencontrer quelqu'un d'autre. J'en fais autant dès qu'on me laisse faire.
    - Et qu'est-ce qu'elle fait dans les arbres alors ?
    - Ça, j'avoue que je sais pas. Elle doit trouver à bouffer je pense.
    - Tu crois ?! Elle nous laisserait crever de faim ici alors qu'elle se gave là-haut ?
    - J'en sais rien mais c'est louche quand même. Et puis, t'as vu comment elle a du mal à monter avec ses pattes d'éléphant. Je vois pas pourquoi elle se compliquerait la vie à monter si ce n'est pas pour manger.
    - C'est pour voir les étoiles, j'te dis.
    - Y'a pas d'étoiles ! Thaniglia les a toutes faites partir. J'ai même entendu dire qu'il y en a qui sont tombées. Mais maintenant, comment tu veux qu'on les retrouve. Dès qu'il y a un peu d'herbe ou des cailloux, on les voit plus, c'est trop petit. Et puis, elles sont peut'être mortes et elles brillent plus maintenant.
    - Moi, je dis qu'elle nous demanderait pas de garder un arbre dans lequel elle monte pour manger.

Les deux compères échangèrent un regard entendu. Ils étaient arrivés à la même conclusion au même moment. Ils posèrent leurs armes au sol et débutèrent discrètement l'escalade du vieil arbre qu'ils devaient garder. Le vent, pourtant faible, gelait de plus en plus leurs chairs bleuies par la nuit glaciale. C'était la première fois qu'ils grimpaient à un arbre. Les branches qui ployaient sous leur poids leur semblaient se débattre pour les empêcher de monter. Et le vent s'intensifiait encore. Des flocons de neige recommencèrent à tomber. Etait-ce parce qu'ils s'élevaient vers le ciel ou était-ce pareil au sol à cet instant ?

Lorsque le tronc se divisa en deux parties sœurs, ils décidèrent de monter sur celui de gauche. Ils ne voyaient rien au dessus d'eux, rien au dessous non plus. En fait, la Brume et les branches les entourant de toutes parts leur bouchaient la vue dans toutes les directions.

Ils étaient tellement concentrés sur leur ascension qu'ils en oublièrent de chercher qui les étoiles, qui de la nourriture, et ils furent tout surpris lorsqu'un coup de vent dévoila en un instant un spectacle qui les stupéfia. A perte de vue, une plaine de Brume s'étirait sous la lumière de la lune. Au loin vers le nord, à des jours et des jours de marche, ils distinguaient les contreforts d'une montagne immense recouverte elle-aussi du masque de Thaniglia de la Brume. Ça et là dans la distance, la pointe d'arbres émergeait du rideau posé sur le sol. Tout était bleu, pâle et cristallin dans la lumière lunaire et tout était limpide désormais. Tout était clair depuis qu'elles étaient là, toutes. Les étoiles dans le ciel, comme dans les histoires racontées à la lueur du feu dans la grotte. Par milliers, elles étaient là, les myriades stellaires qui suivent paisiblement Milo, la lune-déesse qui règne dans le ciel nocturne. Les ribambelles d'astres sereins que Thaniglia n'avait pas atteints dans sa folie étaient là, sous leurs yeux qui ne sentaient même plus le froid piquant. Et au dessus de leur tête, juste au dessus de leur arbre, une pointe de lumière fine et concentrée tombait de huit étoiles plus brillantes que les autres jusqu'à la cime raide et éminente. Quelques mètres au dessus d'eux, cachée par les branches couvertes de neige se trouvait probablement Lee-bah, la liseuse d'étoiles Orrokeen, à recevoir le divin message de lumière, la prophétie des étoiles pour les mortels.

Et tandis qu'ils contemplaient l'horizon calme et nocturne, un craquement terrible se fit entendre au dessus d'eux. Ils ressentirent une secousse sur les branches tandis que la neige s'effondrait sur eux dans un crissement intense. Ils durent seulement à leur entrainement de guerrier de ressaisir assez rapidement les branches qui leur glissaient des mains et s'échappaient sous leurs pieds.

Tout près d'eux, le corps d'un immense serpent se terminant par un buste de femme décapité tombait en s'écrasant lamentablement de branche en branche. Un dernier glissement suivi d'un son mat et sec indiqua que le corps avait atteint le sol. Une tête échevelée fila tout droit rejoindre le corps qu'elle avait précédemment dirigé. Des secousses fermes, régulières et espacées animèrent par saccades l'arbre tout entier. En un instant, Lee-bah, la femelle Orrokeen liseuse d'étoiles était face aux deux compères.

"- Mais qu'est-ce que vous faites-là ? Pourquoi avez-vous abandonné votre poste ? Pourquoi avoir laissé monter se monstre ?"

Sigle.png

Informations en Français après le texte en Anglais/ All informations in French after the English words

THE TALE
Rather than disappear in front of the civilization and the advent of new gods, the ancient gods decided to destroy the world they had created.
For nearly 70 years, the few surviving mortals were holed up in caves and sewers. But now the magical mist recedes and with it the enchanted creatures in the pay of the ancient gods are forced to retreat. Mortals are rediscovering the world.

But while all were hiding, Yshim-Sta, the dark god of war, and Thaniglia, the goddess of the Mist, have preserved an area for their personal pleasures. In this land, chaos and dissent are allies. Woe to the masters of hordes entering it because in those days of desolation they will see nothing but betrayal, hatred and blood.

With the KAOS miniature wargame, you take the head of a group of fantasy fighters. You choose them, give them orders and win the victory over your opponents. KAOS uses miniatures from the range of Mortebrume.

Here is the downloadable ROK (Rulebook Of KAOS) in english (version E1). For those who missed Essen and therefore do not have their miniatures and profile already, you can also download the six trial profile cards...

And the real Kaos minis with their profile will soon be available on store and our website (Orders received at the moment are sent only with Mortebrume profile cards)...

Download zone is after the French text...

L'HISTOIRE
Plutôt que de disparaître face à la civilisation et l'avènement de nouveaux Dieux, les Dieux anciens ont décidé de détruire le monde qu'ils avaient créé.
Pendant près de 70 ans, les rares mortels survivants se sont terrés dans les grottes et les égouts. Mais aujourd'hui la Brume magique recule et avec elle les créatures enchantées à la solde des Dieux anciens sont obligées de battre en retraite. L'ère des mortels revient et il leur faut redécouvrir le monde.
Mais pendant que tous se terraient, Yshim-Sta, le dieu sombre de la guerre, et Thaniglia, la déesse de la Brume, ont préservés un territoire pour leurs plaisirs personnels. Sur cette terre, le chaos et la dissidence sont donc alliés. Malheur aux maîtres de hordes qui y pénètreront car ils ne verront en ces jours de désolation que trahison, haine et sang.

Avec le jeu de figurine KAOS vous prenez la tête d'un groupe de combattants fantastiques. Vous les choisissez, leurs donnez vos ordres et remportez la victoire face à vos adversaires.
KAOS utilise les figurines de la gamme Mortebrume.

Voici le ROK (pour "Rulebook Of KAOS", livre de règle de KAOS) en Anglais (version E1). Pour ceux qui ont raté Essen et qui n'ont donc pas encore leurs figurines, vous pouvez aussi télécharger les six profils de test...

Et les vrais figurines Kaos avec leurs profils seront disponibles rapidement en magasin et sur notre site (Les commandes reçus pour le moment sont uniquement envoyés avec des cartes de profil Mortebrume)

button/jpg

Trialhorde1.jpgTrialhorde2.jpg

Serviteur_du_Gorthera.png

ThHuF11071F.jpg

Ce serviteur est un fanatique ayant renié son humanité pour se mettre au service direct du Gorthera, le trio des anciens dirigeant les Thanigistes. S'il survit assez longtemps, ce messager deviendra peut-être une ombre...

bandeau_MeEl11071

Enchanteresse Méléienne

MeEl11071F.jpg

"Une dryade ? Non, pire !"

J'entends sa voix dans ma tête.

"Regarde-moi"

Mais qu'est-ce qu'elle fait ?

"Regarde-moi"

Elle ne parle pas et j'entends sa voix dans ma tête.

"Regarde-moi"

Ne pas…  La regarder. C'est étrange comme elle est belle. Mais c'est une Elfe ! Et elle est… Elle est… Toute… Toute bizarre.

"Regarde dans mon être la somme de toutes les vies, l'amour et l'infini universel"

"Regarde mes yeux et blottis-toi dans mes bras. Sens la douceur de ma peau contre ton corps meurtri et embrasse-moi."

La douceur de la peau. La fraicheur de la mousse. La profondeur d'un baiser. Une langue qui pénètre loin dans le corps. Tellement, tellement loin, que les graines de la vie déposées dans le cœur explosent immédiatement.

Et Ajmal s'effondre dans la béatitude immense qui précède une mort aussi certaine qu'éloignée de ses dernières préoccupations.
 

Avec le jeu de figurine KAOS vous prenez la tête d'un groupe de combattants fantastiques. Vous les choisissez, leurs donnez vos ordres et remportez la victoire face à vos adversaires.

KAOS utilise les figurines de la gamme Mortebrume.