NewsLetter
/ Mise à jour de la carte le 16 novembre (rubrique Communauté) / BOUTIQUE : Le mode "Aventure" est disponible à la boutique / COMMUNAUTE : Gagnez des réductions pour les goodies en participant aux concours permanents sur le Fanforum (Communauté/ Fanforum depuis mortebrume.fr)

Les Méléiens sont les adorateurs des dieux clairs du panthéon ancien dont les trois principaux représentants sont:


Mìlo, la déesse lunaire
 

- Totem animal : La chouette, le loup, l’araignée

- Totem fantastique : Le feu follet

 Depuis le règne, sans partage grâce à la brume, de Thaniglia, Mìlo voit son rôle remis en question comme l’est celui d’Aphæ, le dieu soleil. L’omniprésence de la brume pousse en effet l’essentiel des adeptes du panthéon ancien à se tourner vers Thaniglia, la déesse brume. Mìlo bénéficie cependant d’un statut moins amoindri qu’Aphæ car la lune avec sa lumière plus douce que le soleil améliore parfois la vision des combattants dans l’obscurité. Sans parler de sa capacité à dégager les voiles de brume certaines nuits.


Aphæ, le dieu soleil

- Totem animal : L’aigle

- Totem fantastique : Le phénix

 Aphæ est probablement le dieu ancien qui a le plus souffert de l’apparition des dieux célestes et de la brume. Peu d’adorateurs connaissent sa puissance et il a perdu son éclat et sa crédibilité pour encore probablement très longtemps. Certains disent même qu’il n’est qu’une invention délirante d’une branche dissidente des adeptes de Thaniglia qui prétendent que la lumière du jour ne vient pas de la brume mais du ciel… Mais ces adeptes ne font pas parti de ceux-là, bien entendu.


Gaïa, déesse de la fertilité, de la nature, de l’abondance et des métamorphoses

- Totem animal : La lionne

- Totem fantastique : La dryade

Comme Aphæ, Gaïa a vu ses pouvoirs affaiblis par l’apparition de la brume. Mais sa grande force lui a permis de s’adapter. Si elle n’a pas pu soumettre Thaniglia, elle continue cependant à l’affronter avec ruse et ténacité. Elle ordonne et dirige les puissances vitale animale, végétale et minérale. Ses adeptes sont parmi les plus fidèles et les plus dévoués. Ils sont prêts à tout pour la défendre et voir la vie renaître comme aux premiers jours du monde. Gaïa peut se métamorphoser en toutes formes de vie : animaux, arbres, fleurs…